SCIC Midi-Quercy Énergies Citoyennes : Une actualité riche !

Visite d’un logement avec installation photovoltaïque pour de la vente d’énergie et l’autoconsommation électrique

Le projet « Midi Quercy Énergies Citoyennes » a vu le jour en fin d’année 2017 dans le but de créer une structure coopérative d’intérêt collectif, dont l’objet est le développement, l’investissement et l’exploitation d’unités de production d’énergie à partir de sources renouvelables sur le territoire du Pays Midi Quercy.

SCIC Midi Quercy Énergies Citoyennes (MQEC) étudie la possibilité de proposer une offre aux particuliers en autoconsommation et/ou solaire thermique. Dans ce cadre et dans un premier temps, la SCIC MQEC  propose une visite de site le 1er décembre afin de mettre en avant auprès des résidents du territoire, des solutions alternatives intégrant les énergies renouvelables.

Il s’agit de deux installations solaires d’une puissance de 9kWc en vente totale et une autre de 1,8kWc en autoconsommation totale porté par un propriétaire privé réalisé sur le même site, et installé par la société Electro Energy (81 Sainte Gemme).

Le propriétaire nous expliquera sa démarche, les soutiens et la mise en œuvre des installations solaires. La Scop Renouv’ lab (installateur de panneaux solaires en toiture) quant à elle, profitera des échanges pour alimenter la réflexion sur le développement, et la faisabilité de ces installations.

 

La coopérative Midi Quercy Energies Citoyennes a tenu son assemblée générale à Bioule

Le lundi 18 octobre, les sociétaires de la coopérative Midi Quercy Energies Citoyennes ont tenu leur assemblée générale à la salle des fêtes de Bioule.

Après le traditionnel accueil par Gabriel SERRA, maire de Bioule, Catherine DARRIGAN, présidente et Elisabeth HONNONS, directrice de la SCIC Midi Quercy Energies Citoyennes, ont conduit les assemblées générales extraordinaires et ordinaires.

Parmi les points marquants de la vie de la coopérative au cours des 12 derniers mois, 3 nouvelles installations photovoltaïques ont été réalisées (Auty, Genebrières et ateliers municipaux de Negrepelisse) doublant ainsi la capacité de production de la coopérative, qui atteint désormais 240 MWh/an (soit l’équivalent de 80 foyers).

A noter également, qu’après une phase d’investissement menée depuis 2019, la coopérative atteint désormais l’équilibre financier avec les recettes liées à la vente de l’électricité produite, tout en maintenant des investissements significatifs.

Fort de ces résultats, la coopérative n’entend pas rester les bras croisés car la transition énergétique ne peut pas attendre comme les experts du GIEC nous y engagent de plus en plus forts. C’est ainsi que plusieurs projets sont d’ores et déjà engagés, qui devrait conduire très rapidement à un nouveau doublement de la capacité de production.

Parmi les prochains chantiers, les bâtiments de la bergerie de Bioule devraient être équipés d’ici la fin de l’année 2021, puis viendront les ombrières de parking à Ginals et le pôle multisportif de Caussade en 2022.

Elisabeth HONNONS et Séverine CAZET-DANNE (adjointe au maire de Saint Antonin Noble Val et administratrice de la coopérative) ont également évoqué le projet photovoltaïque au sol de Sainte Sabine à Saint Antonin sur le site d’une ancienne décharge. C’est un challenge pour la coopérative avec ce projet puisqu’il s’agira de sa première centrale photovoltaïque au sol dont la production sera vendue en direct à ENERCOOP (fournisseur d’électricité) sans bénéficier d’aucune subvention au travers du tarif d’achat bonifié. Mais il reste encore du chemin à parcourir aux administrateurs de la coopérative pour boucler financièrement cette opération, car il faut encore trouver 60 000 € de capital social apporté par les citoyens, et c’est sans doute là, le principal challenge dans les mois à venir.

A l’issue de l’assemblée générale statutaire, deux témoignages ont permis de mieux connaitre le réseau de l’énergie citoyenne en Occitanie. Jean François Saint Hilary nous a présenté le développement de la coopérative ENERCIT, cousine de Midi Quercy Energies Citoyennes et qui œuvre sur l’ouest du département du Tarn et Garonne. Après la mise en service des installations d’Albasud à Montauban, et des anciennes papeteries de Montech, ENERCIT fournira l’équivalent de 240 foyers.

Enfin, le réseau ECLR (Energies Citoyennes Locales et Renouvelables) a été évoqué par Sandrine Clarisse. Ce réseau fédère les 31 sociétés coopératives productrices d’énergies citoyennes d’Occitanie, dont Midi Quercy Energies Citoyennes et ENERCIT. ECLR joue un rôle d’animation, de formation et de mise en réseau des coopératives pour des échanges de bonne pratique.

A l’issue de ces présentations, de nombreux échanges avec la salle ont évoqué tour à tour des pistes de travail à venir autour de la maitrise de l’énergie, de l’énergie solaire thermique pour le chauffage et l’eau chaude, mais aussi de l’autoconsommation de l’énergie photovoltaïque.

Retrouvez le rapport de gestion : ici

Inauguration : une centrale photovoltaïque citoyenne à Auty

La SCIC Midi-Quercy Énergies citoyennes a inauguré, vendredi 8 octobre, la nouvelle installation d’une centrale photovoltaïque citoyenne sur les toits de la salle des fêtes de la commune d’Auty. La puissance crête de l’installation photovoltaïque est de 9 kWc pour une production annuelle attendue de 10 123 kWh, soit l’équivalent de la consommation annuelle de trois à quatre foyers. Sa production réelle au 28 septembre était de 3 433 kWh sur 83 jours seulement.
Dans son discours inaugural, la présidente de la SCIC, Catherine Darrigan, rappelait que la coopérative SCIC Midi-Quercy Énergies citoyennes avait été créée en décembre 2017 et que son territoire d’intervention correspondait à celui du PETR Midi-Quercy, c’est-à-dire aux trois communautés de communes le composant, avant de rappeler que les objectifs étaient de rapprocher les lieux de production d’énergie, des lieux de consommation.
Impliquer les habitants «Le choix de la forme juridique (SCIC) est la résultante de l’adhésion à des valeurs éthiques : prééminence de la personne, de la démocratie, de la solidarité ; développement de l’économie sociale et solidaire ; démarche collective et participative qui ouvre à tous les citoyens, collectivités, entreprises, la possibilité de la soutenir financièrement en s’engageant dans le développement des énergies renouvelables, possibilité est ainsi donnée aux habitants de construire un projet et de prendre part aux décisions au même titre que les élus », précisait-elle.
Actuellement, la SCIC compte 109 sociétaires et 7 sites sont de production à Laguépie, La Salvetat-Belmontet, Nègrepelisse (2), Caylus, Lavaurette et Auty. Le maire d’Auty, Gérard Craïs, indiquait que la commune avait fait le choix de s’inscrire dans la transition énergétique en produisant de l’électricité solaire, neutre en carbone. « Produire de l’électricité de cette façon n’est pas un effet de mode mais bien une nécessité qui s’impose à nous, face au changement climatique. C’est aussi pour montrer l’exemple et encourager les autres collectivités à en faire autant. À Auty, il s’agit d’une petite installation, mais ce sont bien les petits ruisseaux qui font les grandes rivières. »
Source : Article et photo de la Dépêche – Jean-Marc Barloy 

Partagez
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À lire aussi

L’ADEME, l’agence de la transition économique propose des pistes d’action et de réflexion : S’il est impératif de continuer à faire évoluer nos sociétés afin d’atténuer le changement climatique, il est aussi nécessaire de nous adapter à ses impacts, qui touchent et toucheront tous les territoires et toutes nos activités. Dans une infographie animée, Qu’est-ce...
Le 1er décembre dernier, le Pays Midi-Quercy et la SCIC Midi-Quercy énergies citoyennes avaient invité les habitants à une visite d’un logement privé qui a fait le choix de rénover son habitat grâce aux aides de la plateforme Renov’Occitanie et d’équiper son toit d’une installation photovoltaïque. Un moyen de gagner en confort, d’économiser, de vendre...
Mardi 16 juin, le PETR du Pays Midi-Quercy ainsi que le CPIE Quercy Garonne a officiellement lancé le programme WATTY à l’école en présence d’élus et d’enseignants, à La cuisine centre d’art. Ce sont 7 communes (Nègrepelisse, La Salvetat Belmontet, St Etienne de Tulmont, Septfonds, Bioule, Monpezat de Quercy, Réalville) du territoire qui se lancent...
Retour haut de page