OPAH : Adaptation d’un logement à la perte d’autonomie

OPAH : Adaptation d’un logement à la perte d’autonomie

Le Pays Midi-Quercy, a mis en place une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH) dont le but est de lutter contre l’insalubrité des logements, la précarité énergétique et favoriser l’adaptation des logements à la perte d’autonomie, des propriétaires aux revenus modestes mais aussi permettre aux propriétaires de créer des logements locatifs à loyer modérés. Pour cela, le Pays met à disposition des propriétaires, un accompagnement dans leur projet de rénovation de leur logement en mobilisant notamment les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat. Monsieur Thierry Déjean, l’animateur de l’OPAH du Pays Midi-Quercy reçoit les particuliers en rendez-vous et accompagne tous les bénéficiaires de l’OPAH jusqu’à la réalisation de leurs travaux.
Dans cet exemple, il s’agit de Madame et Monsieur Michu*qui ont bénéficié en 2019 de l’OPAH tant sur le plan financier qu’administratif. (* Nom fictif pour le respect de l’identité du bénéficiaire)

Mme Michu, vit seule dans sa maison à Caylus, elle est retraitée de la CARSAT et a des revenus modestes (d’après les plafonds établis par l’ANAH). Elle a du mal à enjamber sa baignoire, elle souhaite donc la remplacer par un receveur de douche extra plat avec une barre d’appui et un siège escamotable.
Mme Michu a pris un rendez vous en mairie avec monsieur Thierry Déjean, qui a la charge du suivi animation de l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH) sur les 49 communes du Pays Midi Quercy. Après vérification de ses revenus et d’autres points d’éligibilité sur sa situation puis une discussion de ce qu’elle souhaite entreprendre, Mme Michu est assurée de pouvoir bénéficier d’aides pour réaliser les travaux.
Après avoir reçu la liste des pièces pour constituer le dossier de demande d’aides, madame Michu envoie les pièces demandées à monsieur Déjean. Ce dernier vient ensuite faire une visite du logement, vérifier la conformité des devis, la conseiller sur des travaux supplémentaires à faire pour une meilleure adaptation de son logement à son vieillissement. Ainsi, il a été retenu le fait de rajouter une barre de relèvement dans le wc actuel.
Le montant total des travaux s’élève à 7 000 € TTC. Monsieur Déjean est l’unique interlocuteur pour monter, déposer et solder les dossiers auprès des différents financeurs.

Madame Michu a bénéficié des aides suivantes :

– ANAH (Agence Nationale d’Amélioration de l’Habitat) d’un montant de 2227€
– Caisse de retraite CARSAT d’un montant de 2100 €
Soit 4327 € d’aides cumulées, ce qui représente près de 62% des travaux remboursés. Il lui reste à sa charge une somme de 2673 €.
Sous certaines conditions, madame Michu peut bénéficier d’une aide supplémentaire de sa caisse de retraite complémentaire en faisant directement une demande.

Action réalisée dans le cadre de l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat dont l’animation est financée par le Département de Tarn-et-Garonne et l’ANAH.

Votre interlocuteur pour l'OPAH du Pays Midi-Quercy

Pour vérifier votre éligibilité contactez le Service Habitat du Pays :

Sebastien Vouillot

Partagez
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À lire aussi

Remplacement d’un système de chauffage Le Pays Midi-Quercy, grâce à l’Ademe Occitanie, met à disposition des particuliers habitant le territoire un service personnalisé pour répondre aux besoins de rénovation énergétique de l’habitat sur les aspects techniques et pour mobiliser les aides financières en vigueur. Un technicien spécialisé se déplace et conseille tous les habitants du...
OPAH : Lutte contre la précarité énergétique et rénovation énergétique d’un logement Le Pays Midi-Quercy, a mis en place une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH) dont le but est de lutter contre l’insalubrité des logements, la précarité énergétique et favoriser l’adaptation des logements à la perte d’autonomie, des propriétaires aux revenus modestes mais aussi...
Rénovation thermique du gîte de groupe « Moulin de Roumegous » Le bâtiment est un ancien Moulin en bord de la rivière Aveyron, en périmètre ABF (ZPPAUP) et en zone inondable, c’est un gîte de groupes (57 places), communal. Il a fait l’objet d’une étude du service de de Conseil en Energie Partagé du PETR du Pays...
Retour haut de page