Alimentation : Un projet d’espace test agricole au centre des réflexions du Pays Midi-Quercy

L’installation agricole, une problématique française que l’on retrouve en Pays Midi Quercy

Depuis plusieurs dizaines d’années, le nombre d’exploitants agricoles est en chute. Si les 10 dernières années ont vu la diminution d’environ 30% de la population agricole, les 10 prochaines années augurent le même phénomène, mettant à mal la production agricole de notre pays.

Il s’agit donc d’aider l’installation de nouveaux paysans et de les accompagner dans la construction d’une exploitation pérenne.

Pour cela, le PETR Pays Midi Quercy, via son Projet Alimentaire de Territoire, a proposé un accompagnement pour réaliser un espace test agricole sur son territoire.

Qu’est-ce qu’un espace test ??

Un espace-test, encore appelé couveuse agricole, est un dispositif qui permet à des porteurs de projet de tester une activité agricole grandeur nature avant une véritable installation. Il s’agit de sécuriser le parcours d’installation par la mise à disposition d’une période et d’un lieu nécessaires au test de l’activité.

Ce dispositif peut prendre plusieurs formes : il peut être basé sur un lieu fixe et/ou sur un système d’ « archipel »

Il est à la fois :

  • un cadre légal
  • des moyens de production
  • un dispositif d’accompagnement

Un ETA peut travailler sur différents types de productions : maraichage mais aussi élevage, arboriculture, céréales… Le rôle de l’ETA est de s’adapter aux porteurs de projets en trouvant les moyens de tester l’activité agricole choisie (supports techniques, surfaces…).

L’accompagnement du PETR Pays Midi Quercy pour la création d’un espace test agricole

Le PETR Pays Midi Quercy a pour objectif de mobiliser tous les acteurs qui pourraient être intéressés par ce projet afin de créer des synergies, des partenariats propices à créer un dispositif efficace et adapté aux porteurs de projets du territoire. Pour cela, un appui a été sollicité auprès de RENETA, le Réseau National des Espaces Test.

Afin de mieux connaitre le dispositif d’espace test et d’apporter des éléments sur la gestion technico économique de ce dispositif, l’animation et les partenariats possibles, le PETR a proposé une journée de rencontre sur l’espace test de Gaillac (L’Essor Maraicher), adhérent au réseau RENETA. Cette journée a eu lieu le 29 juin 2021 et a permis de mieux cerner la multitude de possibilités de fonctionnement.

Puis une étude d’opportunité a été réalisée par l’ADEAR 82 : elle visait à vérifier l’intérêt de créer un dispositif d’espace test sur le territoire et à connaitre les attentes et implication possibles de chacun des acteurs autour de ce projet.

Une nouvelle rencontre aura lieu ce mois d’octobre, afin de démarrer la phase de faisabilité du montage de l’espace test, c’est-à-dire de construire l’organisation du dispositif, les partenariats opérationnels avec l’ensemble des acteurs du territoire.

Alors, si vous êtes intéressés par ce projet n’hésitez pas à contacter la chargée de mission Projet Alimentaire de Territoire Marie Brandy : circuitscourts-pmq@orange.fr/05 63 24 60 65

Ce projet bénéficie de l’aide financière de la Région Occitanie et des fonds FEADER.

Partagez

À lire aussi

Suite à la sollicitation de plusieurs communes et habitants du territoire, les acteurs du Projet Alimentaire Pays Midi Quercy se sont mobilisés et associés pour développer un service partenarial ayant pour objectif le développement des jardins collectifs sur le Pays Midi Quercy ! Ainsi, le CPIE Quercy Garonne, l’association Histoires Recyclables, l’entreprise Paysan des Couleurs et...
Le Projet Alimentaire du Territoire (PAT) Pays Midi Quercy se veut coopératif et inclusif. Ainsi, pour développer la participation à la gouvernance du PAT et mobiliser un plus grand nombre d’acteurs sur le sujet de l’alimentation, le PETR Pays Midi Quercy souhaite expérimenter la création d’un Conseil Alimentaire Territorial. Ce projet fait suite à la...
La production du territoire est diversifiée mais le déclin des installations de nouveaux exploitants agricoles et le problème de pérennité de ces exploitations dans le temps est problématique. Le développement de démarches d’installation collective sur le territoire est très faible par rapport à d’autres territoires. Or, ces types d’installations ont pu démontrer sur d’autres territoires...
Retour haut de page