Alimentation : Au menu des cantines !

Depuis plusieurs années, le PETR Pays Midi Quercy œuvre pour le développement d’un approvisionnement local de qualité des cantines du territoire.

Cet objectif correspond à la fois à une volonté d’offrir aux convives des repas de qualité et à soutenir les producteurs locaux : plus d’1.5 millions de repas sont servis dans les cantines du territoire tous les ans !

Pour la période 2021/22, le PETR Pays Midi Quercy s’associe aux cantines et aux partenaires locaux pour proposer des actions collectives.

Le dispositif France Relance vient amplifier les possibilités d’actions en proposant des financements aux petites communes pour leurs investissements matériels et immatériels.

Ainsi, c’est tout un programme d’accompagnement qui est proposé en Pays Midi Quercy : rencontre et formation des cuisiniers, création d’un livret artistique de recettes co construites avec les enfants et les cuisiniers, visite de cantines, actions contre le gaspillage alimentaire, diffusion de films de sensibilisation, travail logistique et rencontre offre/demande sont au menu !…

 

Partagez

À lire aussi

Le Projet Alimentaire Pays Midi Quercy, labellisé depuis 2017, vise à construire un système alimentaire territorial durable, autant pour les producteurs, pour les consommateurs que pour l’environnement.  Il intègre un grand nombre de partenaires locaux mais souhaite ouvrir le sujet de l’alimentation à un plus grand nombre d’acteurs ; nous sommes tous concernés par ce sujet !...
Financée par l’ARS, l’action « sensibiliser les habitants au lien entre alimentation et santé pour la promotion d’une alimentation durable et circulaire » vient compléter la démarche du PETR du Pays Midi Quercy qui est axée sur un développement durable agroalimentaire du territoire. Elle s’est déclinée sur 3 volets impliquant en partenariat les acteurs du territoire engagés dans...
Mise en place d’un Conseil Alimentaire Citoyen L’autonomie alimentaire de notre territoire, à l’instar du territoire français, est loin d’être évidente : chute du nombre d’exploitations agricoles (- 30% en 10 ans), changement climatique, fragilisation des sols, faible rémunération et manque de valorisation des producteurs, fragilité du secteur du transport des marchandises … Notre sécurité alimentaire...
Retour haut de page