Culture : Nouvelle exposition au centre d’art La cuisine, « Guerre et Paix du Vivant… »

Bienvenue dans La cuisine/laboratoire !
Dans le cadre de la programmation RÉCONCILIATION,  le centre d’art La Cuisine propose l’exposition « Guerre et Paix du Vivant… ». Du 6 novembre 2021 au 6 mars 2022.
Il s’agit d’une invitation à observer et expérimenter, à penser et faire, à ressentir et réfléchir…
La Cuisine est détournée en laboratoire ! Elle devient un lieu technique et politique, une façon expérimentale de nourrir nos liens aux vivants humains/ non-humains.
En référence à l’ouvrage de Bruno Latour, le projet «Guerre et Paix» expose une partie de la ramification du travail de Diane Trouillet. Elle y interroge la possibilité de vivre  à partir des relations que les humains nouent avec le vivant non-humain. Il s’agit alors d’un plaidoyer, d’une invitation à expérimenter cette métamorphose et à faire preuve de curiosité, première condition d’une survie. En ces temps de changement, nous avons besoin d’emprunter des chemins qui n’existent pas, de présenter des formes inconnues, de transformer ce que nous savons du monde actuel. il est bien question ici de rendre visible les liens qui nous unissent au vivant, qui font de nous des vivants. Elle nous invite à penser, à ouvrir de nouvelles possibilités de cohabitation et de continuation. Nous avons besoin d’îlots pour mettre à l’épreuve les différentes façons d’exister sur terre. Il existe une multitude d’interactions écologiques : de la symbiose au parasitisme, du mutualisme au commensalisme, du neutralisme à la prédation… alors pour cette exposition, pourquoi ne pas prendre le temps d’étudier ces liens au vivant ?

Partagez

À lire aussi

L’association les échanges essentiels et la médiathèque de Nègrepelisse organisent des soirées-débats mensuelles afin de partager des connaissances de base sur des sujets culturels, environnementaux, techniques ou sociétaux. Après un exposé de fond par un conférencier un débat est organisé avec les participants. A la fin du débat, il est possible de faire part des...
L’artiste visuelle et sonore Sarah Ouazzani sera en résidence, accueillie par La Mounière, Maison des mémoires de la ville de Septfonds à partir de début décembre. Cette résidence prendra place au sein du Quercy Caussadais et plus particulièrement à Puylaroque. Les créations de Sarah Ouazzani l’ont conduite à plusieurs reprises à interroger l’image et le...
Vous êtes un artiste ou un collectif et votre travail se nourrit de la photographie et de la vidéo Les résidences dites de Territoire, ont été initiées par la DRAC Occitanie pour renforcer la présence artistique, notamment en milieu rural, et favoriser les rencontres entre un artiste, son œuvre, ses inspirations et sa pratique, et...
Retour haut de page