Fleur gauche
Fleur droite
haut article
Vous êtes ici : Accueil du site > Thématiques > Politique Culturelle > Présentation > Schéma de développement culturel du Pays midi-Quercy - Le mot du Président, (...)

 

Schéma de développement culturel du Pays midi-Quercy - Le mot du Président, Jean Cambon

vendredi 5 octobre 2007, par WIS Admin

« Les projets culturels de territoire sont un dispositif de soutien à l’aménagement et au développement culturel des Pays et des PNR de Midi-Pyrénées, initiés par le Conseil Régional en partenariat avec la Direction Régional des Affaires Culturelles de Midi-Pyrénées.

Le schéma de développement culturel du Pays Midi-Quercy met en avant un projet collectif, dont les orientations sont proposées pour les trois années à venir (2008-2010). La notion de partenariat et de mise en réseau des acteurs est fondamentale. On se situe ici dans le cadre d’une politique publique qui vise à accompagner les acteurs et les projets, à mettre en place les moyens de la formation et de la qualification mais aussi de la connaissance, au bénéfice du public.

Ce schéma s’appuie :
- sur l’existant – les actions mises en oeuvre qui peuvent être mutualisées (la formation, la médiation, les animations, la communication,…) et réfléchies à l’échelle du Pays
- sur les potentiels en terme d’équipes professionnelles mais aussi bénévoles, de pôles ressources, d’équipements qui permettent de structurer le développement et l’accès à la culture au bénéfice des populations
- sur les problématiques qui ont été dégagées au cours du travail d’étude et ont permis de déterminer les enjeux

Les problématiques dégagées :
- le projet culturel doit permettre de mettre en valeur pour sensibiliser et faire connaitre ses ressources culturelles : le patrimoine comme la création contemporaine. Faire connaitre le patrimoine, les fondements de l’identité pour une meilleure appropriation et l’émergence d’une conscience collective d’appartenance à un territoire commun et donc l’implication autour d’un projet commun
- Il doit faciliter l’accès aux oeuvres contemporaines car l’artiste qui fait part d’un mode d’expression particulier, qui donne son point de vue sur la société qui l’entoure propose une forme de dialogue social
- Le schéma met en avant la nécessité de renforcer l’éducation artistique et culturelle qui permet le développement des individus, notamment des jeunes (par l’observation, la connaissance, mais aussi par l’émotion, par l’expression et la pratique) et contribue à la formation de citoyens éclairés

Ces points sont d’autant plus importants que nous sommes dans un contexte de mutations et recompositions sociales des territoires (culture traditionnelle/ culture des nouveaux arrivant souvent issus du milieu urbain) – Il y a donc à la fois un enjeu d’accès à la culture et d’éducation artistique et culturelle et un enjeu de cohésion sociale.

- Enfin, l’attractivité des territoires ruraux passe aussi par la qualité de l’offre culturelle et la place accordée à la création comme par l’existence et l’accès aux services publics de la culture, intégrant l’objectif de la qualité et donc de professionnalisation ou de qualification de ses acteurs

La politique culturelle du Pays : une politique de levier qui s’inscrit sur le long terme.

Ces politiques territoriales permettent l’expérimentation. Elles innovent dans la méthodologie, le partenariat et par le principe de la subsidiarité. Elles s’inscrivent également dans les politiques mises en œuvre notamment au niveau national par le ministère de la culture et au niveau des collectivités territoriales par le Conseil Régional et le Conseil Général, ayant un objectif d’accessibilité et d’aménagement du territoire (démocratisation de la culture), dans le respect de la notion d’exigence : pour donner à voir « le meilleur » au public – considérant que la sensibilisation des jeunes passe aussi par là.

Le projet culturel du Pays, par l’évaluation qui en sera faite et la nécessaire prospective, est ouvert et évolutif. »

Le Président du Syndicat Mixte
Jean CAMBON

 

 

bas haut article
bas