Fleur gauche
Fleur droite
haut article
Vous êtes ici : Accueil du site > Thématiques > Animation Forêt, Biodiversité > Animation de la Charte Forestière de Territoire du Pays-Midi-Quercy > Le Pays Midi-Quercy retenu à l’appel à projets national « Prise en (...)

 

Le Pays Midi-Quercy retenu à l’appel à projets national « Prise en compte de la biodiversité dans les stratégies locales de développement forestier »

mardi 2 octobre 2012, par Corinne Trevisan

A ce jour, la biodiversité en milieu forestier n’a fait l’objet d’aucune étude spécifique à l’échelle locale. Une meilleure connaissance de cette biodiversité permettrait pourtant de mieux la préserver, par la mise en place notamment de préconisations de gestion forestière adaptées aux spécificités locales.

Aussi, dans la continuité de sa Charte Forestière de Territoire élaborée et validée en 2011, le Pays Midi-Quercy a choisi de répondre à l’appel à projets national « Prise en compte de la biodiversité dans les Stratégies Locales de Développement Forestier ». Cet appel à projet, lancé en février 2012, dans le cadre de la Stratégie Nationale pour la Biodiversité 2011-2020, vise à encourager et favoriser la prise en compte de la biodiversité dans la gestion des forêts.

Conscient de la nécessité d’appréhender cette biodiversité, c’est tout naturellement que le Syndicat Mixte du Pays Midi-Quercy et ses partenaires (Centre Régional de la Propriété Forestière de Midi-Pyrénées, le Syndicat des Forestiers Privés 82, la Société des Sciences Naturelles 82, le Conservatoire des Espaces Naturels Midi-Pyrénées, France Nature Environnement 82, la Fédération Départementale de Chasse 82 et les services de l’Etat) se sont associés autour d’un projet et d’une ambition commune « Pour une gestion forestière adaptée au maintien d’espèces déterminantes, en Midi-Quercy ».

Ce projet, qui sera mis en œuvre en 2013 vise, dans un premier temps, à définir, sur le territoire du Pays Midi-Quercy, des zones forestières où sont présents des habitats ou espèces relativement sensibles à la gestion forestière (ou à la non-gestion). L’objectif, par la suite, est d’émettre des préconisations en matière d’interventions sylvicoles permettant de concilier enjeux environnementaux et économiques sur les zones préalablement identifiées. Il ne s’agira en aucun cas d’empêcher l’exploitation forestière, ni de léser le propriétaire forestier par des recommandations engendrant un surcoût économique important.

Plus d’infos dans le dossier de candidature ci-dessous :

PDF - 1.9 Mo

 

 

bas haut article
bas