Fleur gauche
Fleur droite
haut article
Vous êtes ici : Accueil du site > Thématiques > Politique touristique > Activités nautiques non motorisées sur la rivière Aveyron : les (...)

 

Activités nautiques non motorisées sur la rivière Aveyron : les enseignements du diagnostic

mercredi 14 mars 2012, par WIS Admin

Le territoire du Pays Midi Quercy dispose des atouts forts de qualité résidentielle, d’accueil touristique et présente des activités de loisirs attractives sur la rivière Aveyron. Conscient des enjeux de développement durable et des problématiques à résoudre liés aux activités nautiques telles la pêche, le canoë-kayak et la baignade, le Syndicat Mixte a initié une démarche d’étude en août dernier visant à définir les axes d’un schéma de développement pour ces activités, à court, moyen et long terme .

Pour le Syndicat Mixte du Pays Midi Quercy et plus largement pour les collectivités, les objectifs et les motivations de cette étude sont multiples :

  • Mieux cerner le marché actuel des pratiques, leurs enjeux pour les territoires, ainsi que leurs tendances, besoins et perspectives
  • Prendre en compte l’ensemble des intérêts et usages, dans une perspective de conciliation Définir une stratégie et des actions de développement durables, au regard de l’ensemble des enjeux, notamment environnementaux
  • Répondre à un besoin immédiat d’aménagement d’un site pour un parcours majeur, celui reliant St Antonin à Cazals

Le cabinet JED (Juris-Eco Espaces Développement) a été mandaté pour réaliser cette étude et a souhaité associer l’ensemble des acteurs concernés par ces activités.

Cette étude nécessite quatre phases d’inégale importance :

  • 1ère Phase : Le diagnostic et les pistes d’orientations stratégiques
  • 2ème Phase : l’étude d’aménagement du site de Penne
  • 3ème Phase : le schéma d’orientations stratégiques
  • 4ème Phase : le Plan d’actions

La première phase, validée en comité de pilotage le 23 janvier dernier, visait à déterminer la répartition territoriale des espaces, sites et itinéraires utilisés pour le canoë-kayak, la pêche et la baignade ainsi que les problématiques qui leur sont liées (accessibilité, sécurité, sensibilité environnementale, contexte urbanistique et foncier).

Elle présente ainsi :

  • L’analyse des espaces, sites et itinéraires de pratiques
  • L’analyse environnementale
  • L’analyse du marché des pratiques
  • Le cadre structurel de l’exercice des activités non motorisées
  • La démarche participative et de médiation entre les enjeux, intérêts et usages

Pour vous procurer le rapport d’étude principal, merci d’en faire la demande auprès de Marianne BUSSER, chargée de mission tourisme durable/LEADER à l’adresse suivante : marianne.busser@info82.com ou par téléphone au 05 63 24 60 64.

 

 

bas haut article
bas